• Les jardins partagés

    FORMER DES COMMUNAUTÉS AMBASSADRICES DE LA VILLE COMESTIBLE

    Une méthode sur 5 ans pour créer une communauté de jardinier.es

    A chacune de nos implantations dans un territoire, nous nous efforçons de créer une dynamique de " ville comestible " à travers la création de jardins dans le rayonnement de nos fermes urbaines.

     

    C'est pourquoi nous avons développé une méthode sur 5 ans pour mettre en place des jardins partagés.

    L'enjeu de cette méthode est de donner suffisamment de stabilité à une communauté de jardinier.es en construction.

     

    Nous accompagnons les habitant.es en leur donnant les outils pour s'autonomiser en jardinage, gestion de groupe, et organisation; afin qu'ils puissent gérer entièrement leur jardin.

    Les objectifs poursuivis par nos jardins partagés

    • Développer le bien-être des habitant.es;
    • Développer le lien social, intergénérationnel;
    • Engager les habitant.es sur les thématiques de l'alimentation et du jardin agro-écologique;
    • Aider à la réappropriation du quartier et des espaces partagés;
    • Assurer une organisation co-construite, concertée et autonome du jardin avec l'ensemble des parties prenantes;
    • Favoriser les échanges avec d'autres des jardinier.es urbain.es;
    • Autonomiser le groupe sur la gestion du jardin;
    • Faire des jardinier.es les ambassadeur.rices d'une vision positive de la ville comestible.

    Des accompagnements plus légers

    Nous proposons aussi des interventions de plus petite ampleur, où La SAUGE se positionne essentiellement comme un formateur agricole.

    Cela est le cas si la mobilisation et la fédération des jardinier.es sont déjà réalisées ou si celles-ci sont assurées par une autre structure.

    Bilan et perspective des premiers jardins partagés

    Nous développons principalement nos activités de jardins partagés dans le 93 (Seine-Saint-Denis).

     

    Nous commençons à essaimer le programme à Nantes grâce au soutien de Nantes Métropoles Aménagement.

     

    Demain, nous espérons pouvoir proposer notre méthode à de nombreux acteurs pour que le jardinage de quartier soit accessible à tou.tes les habitant.es en France.

     

    Vous êtes un.e habitant.e ou un bailleur social et souhaitez développer un jardin partagé dans votre quartier ? Contactez-nous !

     

  • Les jardins partagés

    La carte des jardins

  • Les jardins partagés

    LES JARDINS ACCOMPAGNÉS PAR LA SAUGE

    JARDIN CHEMIN VERT -

    BOBIGNY (93)

    2018 - présent

     

    Premier jardin partagé sur lequel nous avons été missionné.

    Situé dans le quartier Chemin Vert à Bobigny, il est situé au pied des tours d'immeuble, à proximité d'une aire de jeux pour enfants.

    Il est cultivé par une communauté d'environ 15 habitant.es et mis à disposition pour des activités pédagogiques avec les enfants des centres de loisir de la ville.

    C'est la référence de jardinage collectif pour les habitant.es de Bobigny.

     

    Partenaire : SEMECO

    PAUL ÉLUARD -

    BOBIGNY (93)

    2019 - présent

     

    Un jardin sur dalle, cultivé par une communauté d'environ 15 habitant.es et mis à disposition pour des activités pédagogiques avec les enfants des centres de loisir du quartier.

     

    Partenaire : SEMECO

    HECTOR BERLIOZ -

    BOBIGNY (93)

    2019 -présent

     

    Les habitant.es ont souhaité mettre en place un jardin ainsi qu'un composteur de quartier alimentant le jardin. 30 habitant.es se sont fédéré.es autour du compost, une dizaine d'adultes et une vingtaine d'enfants sont des réguliers du jardin.

     

    Partenaire : SEMECO

    JARDIN ABREUVOIR -

    BOBIGNY (93)

    2018 - 2019

     

    La SAUGE a accompagné l'association balbynienne Un petit coin de bonheur dans l'installation d'un potager au cœur du quartier de l'Abreuvoir. Après une année de pause, le jardin reprend un nouveau souffle depuis la fin de l'année 2020 et la mobilisation et les ateliers vont reprendre.

     

    Partenaires : Seine-Saint-Denis Habitat, association Un petit coin de bonheur

    JARDIN ROBESPIERRE - BOBIGNY (93)

    2020 - présent

     

    Jardin partagé et pédagogique qui accueille des ateliers pour 4 classes du groupe scolaire Vaillant-Varlin une demi-journée par semaine, ainsi que des habitant.es du quartier.

     

    Partenaires : Ville de Bobigny, BP2S, SYCTOM, Etat

    JARDIN DU BOCAGE -

    REZE (44)

    2020 - présent

     

    Premier jardin partagé accompagné par La SAUGE dans le 44.

    Situé dans le quartier récent du bocage près des Sorinières, nous accompagnons un groupe de plus de 15 jardinier.es motivé.es.

     

    Partenaire : Nantes Métropole Aménagement

    ANTENNE JEUNESSE CHE GUEVARA - BOBIGNY (93)

    2020

     

    Des espaces de culture ont été imaginés et construits par des jeunes de Bobigny dans la cour de l'antenne jeunesse du centre-ville. Des ateliers réguliers permettent de former une dizaine de jeunes.

     

    Partenaire : Service jeunesse de la ville de Bobigny

    CENTRE LA CHRYSALIDE - BOBIGNY (93)

    2020 - présent

     

    Ce centre d'hébergement pour femmes seules avec jeunes enfants a souhaité mettre en place des ateliers de jardinage comme activité pratique, conviviale et à l'air libre.

     

    Partenaires : Centre la Chrysalide, Asmae - Association Sœur Emmanuelle

    FABRIQUE DE SANTÉ - AUBERVILLIERS (93)

    2020 - présent

     

    La SAUGE a aidé le centre de santé à réaménager son jardin et anime des ateliers mensuels pour autonomiser les 15 participant.es dans sa gestion.

     

    Partenaire : Ville d'Aubervilliers

  • Les jardins partagés

    Paroles du jardin

    Nelly habite le quartier depuis 50 ans et fréquente le jardin partagé Chemin Vert depuis sa création il y a bientôt 3 ans.

    "Quand je viens au jardin ça me donne de l’énergie car c’est un plaisir pour moi de jardiner. J’ai ça dans le sang depuis mon enfance où je jardinais déjà avec mes parents et mes grands-parents. Je parle aussi aux plantes pour leur montrer que je les aime. Et quand je viens ici, c’est aussi l’occasion pour moi de discuter avec les voisins jardiniers du quartier. "

    Amina habite le quartier depuis 5 ans et fréquente le jardin Paul Éluard depuis 4 mois.

    " Au départ je suis venue pour apprendre à jardiner car j’ai un petit jardin et j’aimerais y cultiver un potager. Maintenant, je viens autant pour jardiner que pour rencontrer les habitants du quartier et échanger avec eux. Ce qui me plaît aussi, c’est que je me sens utile car j’améliore ma gestion des déchets en alimentant le compost qui viendra ensuite nourrir la terre que nous cultivons. "